La Naturopathie

Naturopathie signifie « le mal étudié en fonction de la nature ».Elle fait partie des médecines naturelles, répertoriées comme non conventionnelles  par le parlement européen et traditionnelles par l’OMS.

 En France, la synthèse des techniques a été faite dans les années 1935-1940 par Pierre Valentin Marchesseau, fondateur de l’école ou j’ai suivi ma formation. La naturopathie aborde tous les plans de la personne : physique, énergétique, émotionnel, intellectuel et spirituel .La  naturopathie n’est pas une médecine symptomatique, suivant les conceptions de la médecine générale, qui procède par « diagnostics » et « remèdes spécifiques ». C’est avant tout, une hygiène véritable, conforme à la physiologie humaine qui stimule l’auto-guérison de l’organisme par des méthodes naturelles.

La naturopathie est basée sur une quadruple hygiène de vie (alimentaire, musculaire, émonctorielle « voies d’éliminations » et psychique).

Le Praticien Naturopathe respecte la force vitale intelligente, ce qui fait de lui un « Vitaliste. Pour les « Vitalistes », l’être vivant est lié au milieu qui le conditionne. Toute altération de  l’environnement génère des stress physiologiques et psychologiques qui vont perturber l’apport d’énergie vitale et sa circulation interne. Nos mécanismes vitaux sont alors freinés (mauvaise circulation, sommeil perturbé, assimilation et éliminations ralenties etc…), les symptômes font alors leurs apparitions. L’organisme se sature en déchets (toxines).